Comment bien choisir son e-liquide ?

bien choisir son e-liquide

L’adoption de la cigarette électronique, et plus précisément le choix du e-liquide devant intégrer son réservoir est une question de goût. Ici, le fumeur devra tester plusieurs saveurs, avant de pouvoir identifier celle qui lui convient. De même, le dosage en nicotine est un détail auquel il faudra veiller. C’est dire que plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, pour faire un choix de liquide à même de procurer le plaisir recherché. Découvrons-les de ce pas !

Composition d’un liquide pour cigarette électronique

La cigarette électronique elle-même d’abord se compose de trois éléments essentiels : une batterie, une résistance et un réservoir. C’est précisément dans ce dernier composant qu’est introduit le liquide à vapoter. Ce jus est un mélange aromatisé, une solution à base de propylène glycol, de glycérine végétale, d’eau déminéralisée, d’alcool et d’arômes alimentaires, selon la saveur d’e-liquide recherchée. A basse température, le propylène glycol (PG) produit une vapeur fine et légère, et restitue les arômes, alors que vaporisée, la glycérine végétale (VG) produit une vapeur dense et abondante.

Outre les arômes, le PG et le VG, la nicotine est une composante essentielle du carburant de la cigarette électronique. Elle se présente sous une forme liquide et pure, et est obtenue par extraction des feuilles de tabac. La nicotine est un alcaloïde qui à faible teneur a un effet stimulant et est rapidement éliminée par l’organisme. Dans un jus pour cigarette électronique, sa concentration varie entre 18mg/ml et 0mg/ml, selon le dosage souhaité.

La diversité de saveurs et les différents niveaux de dosage en nicotine que peut proposer un e-liquide, suppose qu’il en existe donc plusieurs variétés. Celles-ci sont d’ailleurs disponibles sur ce site. Le choix de l’une quelconque de ces variétés est alors une question de préférence, conditionnée par les différents arômes et la teneur en PG, GV, et en nicotine.

Le dosage en nicotine, un critère déterminant

Ici, le vapoteur aura à tenir compte de ses habitudes de vape, indépendamment d’autres paramètres. Ainsi, le dosage en nicotine aboutira à deux effets :

  • une absence de manque en nicotine si le dosage est approprié,
  • une accroche en gorge satisfaisante toujours si le dosage est approprié.

C’est dire combien la teneur en nicotine détermine le choix d’un e-liquide.

Ainsi, un dosage compris entre 16-18mg/ml serait parfaitement adapté aux besoins d’un vapoteur chevronné, à la recherche de fortes sensations. Entre 10-12mg/ml, les envies des fumeurs moyens seront comblées. Le dosage en 6mg/ml est plus adapté aux vapoteurs qui privilégient les saveurs au détriment de l’accroche en gorge. 3mg et 0 mg de nicotine par ml, ce sont les dosages des fumeurs de circonstance, ou qui souhaitent limiter leur apport de nicotine.

A ce titre, il est important de préciser qu’à très forte dose, la nicotine peut avoir des effets secondaires sur l’organisme. Il s’agit généralement de vertiges, nausées ou maux de tête. Dès l’observation de l’un de ces signes après l’utilisation de la cigarette électronique, l’idéal serait de baisser la dose de nicotine, et de l’ajuster au fur à mesure que l’on progresse.

Les différentes catégories d’e-liquide

Elles sont au nombre de cinq : les saveurs tabac, fruitée, gourmande, menthe et boisson. La saveur tabac est davantage conseillée aux débutants, afin qu’ils puissent facilement se familiariser à leur cigarette électronique, et rester quelque peu proche du goût du tabac. Quant à elle, la saveur fruitée permet de varier les plaisirs, tant il existe plusieurs variantes (fraise, citron, ananas, pêche…)

La troisième catégorie de saveur (gourmande) propose des liquides plus épais, et rassemble nombre de consommations quotidiennes. Pour une sensation e-liquide fraîche, et proche des cigarettes au menthol par contre, la saveur menthe reste la meilleure. Elle est très appréciée des vapoteurs, tout comme la saveur boisson qui restitue le goût des boissons couramment consommées.

Le ratio PG/VG idéal pour un liquide de cigarette électronique

Le propylène glycol et la glycérine végétale, sont déterminants dans la sensation procurée par le liquide choisi. Si le PG est apprécié pour sa fluidité, et sa capacité à rehausser les goûts et les saveurs, la VG quant à elle est plus épaisse et participe à la production de la vapeur. A cela, il faut ajouter que les arômes peuvent être artificiels ou naturels, et sont généralement produits avec le PG.

Le ratio entre ses différentes composantes est donc fonction de l’effet auquel aspire le vapoteur. Ainsi, il s’agit d’une question de préférence, selon que l’on soit débutant, amateur ou expérimenté. La plupart du temps, le ratio e-liquide standard est souvent compris entre 70/30 et 50/50 (PG/VG), et les réservoirs sont conçus selon ses chiffres.

Toutefois, il n’est pas rare de constater que certains réservoirs tolèrent moins les liquides trop fluides, alors que d’autres au contraire n’acceptent pas les liquides trop épais. Celaentraine en effet des fuites et joueconséquemment sur l’absorption du liquide dans les résistances.

Essentiellement, le vapoteur doit avoir à l’esprit qu’une forte dose de PG priorisera les saveurs et augmentera l’accroche en gorge, alors qu’un jus avec un fort taux de VG produira davantage de saveur, mais aura un hit plus modéré. Pour en savoir plus sur le choix du e-liquide, rendez-vous sur cette page.

Articles similaires