A qui s’adresse la cigarette électronique ?

cigarette électronique

Ces dernières années, vapoter est devenu tendance. Et beaucoup s’y mettent. D’ailleurs, avec les nombreux modèles que proposent aujourd’hui le marché, chacun peut facilement trouver un appareil adapté à son style et répondant à ses goûts. Qui peut utiliser de l’ e-cigarette ? A qui s’adresse ce dispositif à la mode ?

L’e-cigarette pour arrêter de fumer

L’e-cigarette est connue en tant qu’un outil de sevrage tabagique. Beaucoup de fumeurs l’utilisent pour arrêter le tabac. Il faut en effet savoir, que le tabagisme a de nombreuses conséquences sur la santé. Il est à l’origine de plusieurs maladies cardiovasculaires ainsi que de maladies respiratoires.

Selon les études, un tiers de tous les cas de cancers est lié au tabac. Les cancers des poumons et de la gorge sont les plus fréquents. Et le tabac est la cause de très nombreux décès en France. Mais fumer a également des impacts sur la sexualité. Chez l’homme, il affecte ses artères, ce qui peut engendrer des problèmes d’érection. Une femme qui fume quant à elle peut se voir sa lubrification génitale diminuée. Ce n’est pas tout, le tabagisme accélère la ménopause et diminue la fertilité.

Bref, fumer réduit l’espérance de vie. L’e-cigarette est une alternative moins dangereuse.  Contrairement à la cigarette classique, il n’y a pas de combustion lorsque vous vapotez. Or cette vapeur  contient un grand nombre de produits toxiques. Vous serez donc moins exposé aux nombreuses maladies liées a u tabac.

La cigarette électrique pour expérimenter la vape

Étant un phénomène de mode, beaucoup de personnes franchissent également le pas pour expérimenter la vape. Certains sont des fumeurs qui veulent goûter à de nouvelles sensations, et d’autres des personnes qui n’ont jamais fumé.

Le choix de l’appareil ainsi que de l’e-liquide est dans ces cas primordial. En effet, mal choisis, vous pourrez être tout de suite dégoûté de la vape et ne souhaitez plus retenter l’expérience. Cela est d’autant plus important pour les fumeurs. Il faut que l’e-liquide choisi réponde bien à leurs besoins.

Ainsi, si vous êtes un fumeur régulier qui consomme au moins 10 cigarettes par jour, alors il vous faut un e-liquide à 12 mg/ml. Ce qui signifie que 1 ml d’e-liquide contient 12 mg de nicotine. Pour un fumeur moyen ou light qui fume moins de 10 cigarettes par jour, alors il faut du e-liquide de 6 à 12 mg/ml. Et pour ceux qui ne fument que quelques petites cigarettes par jour, optez pour du e-liquide de 3 à 6 mg/ml.  Pour les personnes qui ne fument pas ou celles dont le sevrage à la nicotine est déjà effectif, il faut acheter du e-liquide à 0 mg/ml.

Puis si vous êtes un fumeur et avez pour objectif d’arrêter le tabac, vous diminuez progressivement le taux de nicotine dans votre e-liquide. Au départ, vous devez en revanche choisir un dosage bien adapté pour éviter la sensation de manque.

L’e-cigarette pour prendre soin de son entourage

Savez-vous que lorsque vous fumez, ce n’est pas uniquement vous qui subissez les conséquences néfastes de la combustion ? Votre entourage inhale aussi les plusieurs milliers substances chimiques se trouvant dans la fumée du tabac.

Par conséquent, les gens autour de vous sont également sujets à l’apparition de diverses maladies comme les cancers. On parle de tabagisme passif. Celui-ci peut également déclencher des irritations de la gorge, des crises d’asthmes, voire des décès. Une personne qui vit avec un ou des fumeurs peut souffrir des diverses affections liées au tabagisme.

Et l’inhalation des substances toxiques du tabac par une femme enceinte peut avoir des conséquences désastreuses pour elle, mais aussi pour l’enfant. Selon les chiffres, plus de 3 cas de grossesses utérines sur 10 sont liées au tabagisme passif. Ce dernier augmente aussi le risque de faire une fausse-couche. La femme peut aussi accoucher prématurément.

Les produits nocifs nuisent aussi au bon développement du fœtus. Ce dernier se développe en effet grâce à l’oxygène dans le sang de sa mère. Si celui-ci est chargé de monoxyde de carbone, le fœtus souffrira d’un retard de croissance utérin se traduisant par un petit périmètre crânien, un petit poids de naissance, etc.

Pour un jeune enfant, le tabagisme passif peut entraîner une irritation de la gorge, du nez et des yeux. Cela augmente également la fréquence des otites et des bronchites.

Et pour les personnes âgées, le tabagisme passif est également dangereux. Cela aggrave les maladies existantes et favorise l’apparition de nouvelles pathologies. Selon les chiffres, en France, 1100 adultes meurent du tabagisme  passif. Une vapoteuse quant à elle ne présente aucun de ces risques.

De quoi est composée une e-cigarette ?

Une cigarette électronique est composée de deux éléments principaux dont la batterie et le clearomiseur. Ce dernier contient un réservoir où vous devez mettre l’e-liquide ainsi qu’une résistance. Le réservoir a une capacité exprimée en millilitre. Et pour son remplissage peut se faire par le haut ou par le bas du clearomiseur. Cette seconde méthode est la plus répandue et la plus utilisée actuellement.

En ce qui concerne la résistance, ce dispositif a pour rôle de chauffer le fil pour vaporiser l’e-liquide. Il faut la remplacer régulièrement (environ toutes les 2 à 3 semaines). La plupart des e-cigarettes de nos jours sont dotés d’une résistance d’une valeur inférieure à 1 Ohm. Celle-ci permet une plus grosse production de vapeur tandis qu’une résistance plus puissante offre une meilleure restitution des saveurs.

Comment bien utiliser une cigarette électronique ?

Si vous débutez avec une cigarette électronique, il est essentiel de savoir bien l’utiliser pour profiter d’une meilleure expérience de vape. Pour ce faire, vous devez connaître la bonne technique d’inspiration à adopter. Si vous êtes un fumeur, il ne faut pas prendre une bouffée sur votre e-cigarette comme une cigarette traditionnelle. Celle-ci doit être plus douce, mais plus longue. En effet, avec une aspiration trop forte, vous risquez de tousser à cause du hit.

Puis, avant d’utiliser votre e-cigarette, vous devez bien amorcer la résistance. En effet, sa mèche doit être bien imbibée lors de sa toute première utilisation. Si ce n’est pas le cas, vous allez ressentir un goût de brûlé, et cela nuira à votre expérience. Pour éviter ce risque, après avoir rempli le réservoir, attendez environ 10 minutes pour commencer à vapoter. Chaque fois que vous changez la résistance de votre e-cigarette, renouvelez cette procédure.

Il est également conseillé d’avoir au moins une autre résistance en réserve. En effet, il est difficile de prévoir le moment où  celle-ci va lâcher malgré les quelques signes précurseurs comme une diminution de la production de vapeur ou encore une altération de saveurs. Il en est de même pour la batterie, l’idéal est d’avoir une autre pour que vous puissiez continuer à vapoter si l’autre est déchargée.

Plan du site